Villa Albert


Pour commencer le récit de notre semaine en Belgique, nous avons décidé de vous parler de la Villa Albert, un spot que l’on ne présente bien évidemment plus car très connu dans le milieu urbex mais qui garde pourtant un charme fou, notamment grâce à son architecture.

Arrivés en début de matinée, nous ne tardons pas pour entrer sur le terrain de cette propriété et à nous faufiler à l’intérieur de l’habitation en saisissant la première occasion qui s’offre à nous pour rester le plus discret possible. A peine le pied posé dans la villa, notre visite commence par une mauvaise surprise…

Villa Albert - Albert Villa Albert - Free hugs

La véranda que nous avions pu découvrir sur des clichés précédemment capturés n’est plus, tout est sens dessus dessous et nous marchons sur du verre brisé. Notre regard se porte ensuite sur l’ancienne cuisine, qui ressemble maintenant plus à un débarras qu’autre chose la rendant limite inaccessible. Ces mauvaises surprises jettent un froid sur notre motivation matinale. Sans perdre plus de temps nous faisons un rapide tour du rez-de-chaussée avant de s’attaquer au niveau supérieur où nous démarrerons nos photos. Les pièces sont globalement très vides, de nombreux objets présents sur d’anciens clichés ne sont plus présents, pas vraiment étonnant lorsqu’une visite est effectuée sur un spot en fin de vie. Seul plaisir des yeux, la salle de bain encore en très bon état ainsi que le monte escalier trônant toujours fièrement entre les deux niveaux.

Villa Albert - Remonter le temps Villa Albert - Le salon

Nous redescendons au rez-de-chaussée pour immortaliser le salon, seule pièce ayant encore un réel intérêt, les autres ayant été largement vidées. Alors que nous capturions nos dernières images, nous voyons une voiture s’arrêter dans le chemin qui mène à la villa. Tout en essayant de rester les plus discrets possibles, nous gardons un œil sur l’extérieur c’est alors que nous voyons un homme faisant le tour de la maison, aucun matériel photo en vue. Quelques secondes plus tard nous entendons alors des pas à l’intérieur de l’habitation et décidons alors de nous signaler. Il s’agissait d’un des promoteurs ayant racheté le terrain sur lequel est situé la Villa Albert venu effectuer des repérages. Suite à la vente du terrain, la maison devrait disparaître sous peu laissant place à des logement bien plus récents. Un peu surpris de notre présence, nous lui expliquons notre intérêt pour les lieux abandonnés ainsi que sur l’existence de l’exploration urbaine. Nous quittons ensuite les lieux après quelques photos d’extérieur avant de reprendre la route vers d’autres spots.

Accéder à la galerie » Kheiz // Gibs