Hôpital CHT


Voilà une exploration qui s’annonçait plutôt mal et la série de photo présentée a bien failli ne jamais voir le jour. C’est notre motivation qui a été mise à l’épreuve dans ce lieu puisque nous avons du nous y reprendre à trois fois avant de trouver un accès dont les deux premières à crapahuter pendant pas loin de deux heures sans succès. Heureusement que nous avions une petite idée de ce qui nous attendait à l’intérieur ce qui a beaucoup aidé à notre persévérance.

Hôpital CHT - Kidz of Christ Hôpital CHT - Au calme

Dès notre entrée nous prenons conscience du danger auquel nous allons être confronté lors de la visite de l’Hôpital CHT puisque des morceaux entiers du bâtiment sont tout simplement effondrés et ce sur plusieurs étages. Nous progressons donc avec beaucoup de précaution parfois à seulement quelques centimètres du vide. Notre premier arrêt sera la raison de notre venue sur ce site, la chapelle à l’intérieur même de l’hôpital qui, même après avoir subit les dégradation du temps et des gens garde toujours un certain charme. Quelques minutes à peine après notre entrée dans les lieux l’ambiance stressante qui nous accompagnera tout au long de la visite se fait déjà sentir, le vent qui souffle dehors ne cesse de faire claquer des portes et des vitres mais aussi des pierres qui viennent à tomber depuis le haut du bâtiment.

Hôpital CHT - Couloir sans fin Hôpital CHT - Sol instable

Du fait de sa dégradation avancée, les traces de vie sont très minimes puisque l’ensemble des pièces ont été vidées laissant des espaces vierges qui ont rapidement été utilisés par les graffeurs. Nous parvenons à accéder à quelques blocs opératoires complètements saccagés seul le carrelage sur les murs ainsi que le trou béant laissé par l’arrachage des lampes nous confirme l’utilisation de ces pièces. Après avoir arpenté les longs couloirs et les innombrables chambres, nous prenons la direction des étages inférieurs où nous trouvons les cuisines, elles aussi pillées. Le temps de capturer les derniers clichés puis nous remontons vers la sortie en faisant toujours aussi attention où nous marchons. A l’issu de cette visite nous restons partagés étant arrivés bien trop tard pour profiter du lieu lorsqu’il devait être encore en bon état mais à la fois d’être peut-être parmi les derniers à avoir pu poser leur pieds dans cet endroit où le risque d’effondrement est imminent.

Accéder à la galerie »

  • daftintin76

    Très difficile d’accès, personnellement je n’ai pas réussi à rentrer dedans et pourtant j’ai pris des risques qui ne m’ont menés à rien… Je réessaierais!