Sanatorium HSS


Pendant deux ans de découverte avant de pouvoir pratiquer, en plus de prendre du plaisir à contempler les richesses des friches mondiales j’avais aussi commencé une petite liste de spots locaux. En tête de liste, le Sanatorium HSS qui devait être rénové sous peu et qui donc ferait l’objet de ma première sortie en septembre 2010. Nous voilà donc devant le portail, mais premier obstacle, on est directement repéré par le gardien, car oui on a eu la bonne idée de se garer juste devant… Finalement, on a eu de la chance et cela a tourné à notre avantage, nous voilà maintenant en compagnie d’un guide pour notre visite !

Sanatorium HSS - Extérieur - Côté Nord  Sanatorium HSS - Agenda

La magie des lieux opère directement et me voilà après à peine quelques pas à l’intérieur émerveillé comme un enfant devant ses cadeaux à Noël ! Nous commençons donc par l’exploration du bâtiment principal composé au total de sept niveaux, 3 en sous-sol, un rez-de-chaussée et 3 étages. Nous n’avons d’ailleurs pu visiter uniquement les parties supérieures du sanatorium n’étant pas équipés convenablement pour cette première exploration de matériel nécessaire pour nous déplacer en sous-sol convenablement. Nous naviguons donc d’étage en étage, au travers de ces immenses couloirs, pièce par pièce dans ce bâtiment marqué à la fois par l’usure du temps, mais aussi du fait qu’il ait servi de squat et de terrain d’entrainement pour les forces de l’ordre.

Sanatorium HSS - Carte de voeux...  Sanatorium HSS - Mise en scène macabre

Nous passons ensuite à un bâtiment annexe, construit après le sanatorium permettant l’accueil de patients supplémentaires. Ce dernier est encore plus marqué par les traces de squat et on a même l’impression que les occupants viennent de quitter les lieux quelques instants avant notre arrivée et pourtant cela fait déjà plusieurs mois qu’ils ont été chassés. Notre seul regret a été de ne pas pouvoir visiter la partie en sous-sol ainsi que le bâtiment du personnel, mais cela sera l’occasion d’une prochaine visite sur ce lieu chargé d’histoire. Nous finirons la visite par un petit tour dans les jardins afin de recueillir les derniers clichés que je vous laisse apprécier ci-dessous.

Accéder à la galerie »

 

  • charlene

    C,est Sabourin a Clermont Ferrand ?

    • Kheiz

      Bonjour, exact. Le lieu étant maintenant réhabilité nous ne supprimerons pas votre commentaire mais merci de ne donner aucune localisation publiquement sur notre site à l’avenir.